Vous êtes ici

Changement climatique et l'effet de serre

L'effet de serre est maintenant amplifié au point qu'il y a trop de chaleur retenue dans l'atmosphère. Cet excédent de chaleur cause un réchauffement global et affecte les tendances météorologiques de la planète, entraînant le changement climatique. Les composantes atmosphériques qui maintiennent l'effet de serre constant sur Terre ne sont plus en équilibre. Les concentrations de gaz à effet de serre dans notre atmosphère sont les plus élevées qu'il ne l'a été dans les 3 derniers millions d'années.

L'effet de serre est un phénomène naturel qui existe depuis des millions d'années et qui joue un rôle crucial en tant que régulateur de la température globale de la Terre. Sans l'effet de serre, la planète ne serait pas suffisamment chaude pour permettre la survie de l'humanité et de beaucoup de formes de vie. Mais au cours des dernières 100 années, la température globale de la Terre a augmenté d'environ 0,75° C. L'amplification de l'effet de serre entraîne un accroissement net de la quantité d'énergie retenue dans l'atmosphère.

Cette augmentation de 0,75° C peut sembler très faible mais les impacts associés à une augmentation de 2° C de la température moyenne mondiale entraînera un changement climatique extrêmement dangereux. Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) a prédit que les tendances météorologiques seront significativement modifiées suite à une augmentation du réchauffement global de cette taille.

Le changement climatique cause déjà :

  • l'augmentation de la puissance d'évènements météorologiques extrêmes tels que les cyclones tropicaux, les inondations, les glissements de terrain et autres tempêtes,
  • l'accroissement du nombre et de l'intensité des feux de forêt,
  • l'élévation du niveau de la mer (les prédictions sont de l'ordre de 0,6 mètres d'ici la fin du siècle prochain),
  • l'inondation des régions côtières et la diminution de la disponibilité d'eau douce,
  • l'érosion des terres arables,
  • la fonte des glaciers et de la glace polaire,
  • l'augmentation de l'acidité de l'océan, menant au blanchissement des récifs coralliens et à l'endommagement de la faune océanique,

Nous savons que l'effet de serre est le résultat de l'interaction entre l'énergie solaire et les GES dans l'atmosphère terrestre. Toutefois, les scientifiques ont trouvé que les quantités de ces gaz sont maintenant beaucoup plus élevées qu'au cours des derniers 3 millions d'années. Des concentrations de GES élevées signifient que l'effet de serre est amplifié, au point que trop de chaleur est retenue dans l'atmosphère terrestre. Des températures plus élevées à l'échelle de la planète sont déjà en train d'affecter les tendances météorologiques globales et entraîner des changements climatique.